Sunday, January 29, 2017

«IT'S CALLED GOSSIP AND OF COURSE, IT'S AN OBSESSION OF MINE»


Keith Haring, la star du street art américain, est exposé pour la première fois en Afrique. L’œuvre de cet artiste décédé très jeune, à l’âge de 31 ans, en 1990, est montrée actuellement au Bénin, à la fondation Zinsou, sous le titre « Keith Haring in Cotonou ».
À la fondation Zinsou, à Cotonou, les visiteurs sont aux anges. C’est un événement, une exposition inédite sur le sol africain. C’est le premier tête-à-tête entre les Béninois et les célèbres petits personnages dynamiques de Keith Haring : des personnages aux contours noirs avec des couleurs vives, il y a des bébés à quatre pattes ou des chiens qui jappent comme s’ils dansaient sur le hip-hop de ce ghetto-blaster, cette radiocassette XXL qu’on entend dans l’exposition.« En tant qu’Africain, c’est la première fois que je le découvre. C’est une première et une façon de redécouvrir de grands artistes ici en Afrique. » « Ah, c’est minimaliste, je ne comprends pas tout ce qu’il fait, mais ce qui est important pour l’Afrique, c’est de découvrir des artistes contemporains. »

www.rfi.fr

0 Comments:

Post a Comment

Subscribe to Post Comments [Atom]

Links to this post:

Create a Link

<< Home

Green Bags
Free Web Page Counters
Green Bags

raptiva

free counter
free counter